Welcome to Cirio International

Please, choose your country

ITALY
Autentico Italiano dal 1856

HISTOIRE

CIRIO, leader par Nature

Histoire

1836, l’Aventure commence.

1836 - 1855

Francesco Cirio - De grandes idées pour une grande passion.
Francesco Cirio naît à Nizza Monferrato (Asti) le 25 décembre 1836. Son père était un petit commerçant en céréales et la fréquentation de cet univers eut une grande influence sur le jeune Francesco. Doté d'un incroyable talent pour le commerce, Francesco commence à travailler au marché des fruits et légumes de Porta Palazzo, à Turin, dès l'âge de quatorze ans.

Une idée gagnante pour la conservation des produits frais italiens.
À cette époque, la demande croissante de produits frais italiens provenant de la clientèle londonienne et parisienne n'était pas satisfaite. Face à cette tendance et aux opportunités commerciales qu'elle représentait, le jeune Cirio décide de créer une entreprise de commerce de fruits et légumes avec les villes transalpines et britanniques : en quelques mois, il devient le principal exportateur sur le marché piémontais.

1856 - 1867

  •  

Un succès mondial grâce aux conserves.
En 1856, à l'âge de vingt ans à peine, Francesco Cirio figure parmi les premiers fabricants au monde à bénéficier de l'autorisation d'utiliser la nouvelle technique de l'appertisation (du nom de son inventeur français Nicolas Appert), qui était alors en plein développement. Cette méthode de conservation permettait en effet de résoudre le problème lié à l'exportation de fruits et légumes périssables, en prolongeant leur date de consommation, et offrait à Cirio la possibilité de développer son activité en inaugurant la première usine Cirio à Turin. Grâce à l'énorme succès rencontré avec ses petits pois en boîte, il décide d'étendre sa gamme à divers autres produits, en lançant ainsi une activité d'exportation à l'échelle mondiale.

En 1867, Francesco Cirio présente ses premiers produits à l'Exposition Universelle de Paris, où il reçoit des prix prestigieux, puis il commence à les exporter dans le monde entier, de Liverpool à Sydney, en Australie.

1868 - 1900

Industriel, commerçant, entrepreneur agricole.
Suite à l'unification de l'Italie, Francesco implante des usines de production dans le Sud de la péninsule en supervisant personnellement la remise en état de grandes étendues de terres laissées en friche. Celles-ci sont alors rendues cultivables pour la production de fruits et légumes frais destinés aux marchés et à ses propres usines de conserves.

À la mort de Francesco Cirio, le 9 janvier 1900, la société Cirio - Società Generale delle Conserve Alimentari - était l'une des plus grandes et prestigieuses industries alimentaires d'Europe.

1901 - 1916

Un précieux héritage : de Francesco Cirio à la famille Signorini.
C'est Pietro Signorini, associé de la société, qui reprend les rênes de l'entreprise, afin de développer son activité en capitalisant sur l'héritage laissé par Francesco. Grâce à lui, l'entreprise s'implante de manière solide dans la région de Naples, en bâtissant de nouvelles usines de transformation de tomates, de fruits et d'autres légumes.

Après sa mort prématurée, en 1916, la direction de la société revient à son frère Paolo, qui poursuit le travail de Pietro en faisant preuve du même niveau d'engagement et de dévouement, en cherchant à développer et à consolider l'image d'une entreprise leader, capable d'affirmer les valeurs de l'industrie agroalimentaire italienne dans le monde.

1920 - 1970

Cirio : une marque présente sur la table de chaque famille italienne.
À partir du milieu des années 20, grâce à un recours avisé à la publicité et aux techniques de promotion, l’entreprise Cirio entrait dans la vie et dans l’imaginaire collectif des italiens. La consommation de ses produits était diffusée dans tout le pays et la marque était l’une des plus connues du secteur. Cette marque était alors apposée sur une grande quantité de produits, des conserves de légumes à celles de viande et de poisson, des pâtes au café, du lait aux confitures,...

1970 - 1993

La nature crée, Cirio conserve.
L'extraordinaire travail et le succès de la famille Signorini se poursuit jusqu‘en 1970, année où la société fût cédée à la SME (groupe agroalimentaire public) avant d’être privatisée en 1993.

2004 - aujourd'hui

Cirio et CONSERVE ITALIA.

En 2004, après des hauts et des bas, Cirio passe aux mains du Groupe coopératif Conserve Italia, leader européen de l’industrie de la conserve. Cela marque, par de nombreux aspects, un retour aux origines et à la passion de Francesco Cirio pour l'agriculture ainsi qu'à son extraordinaire engagement en matière d'innovation et de recherche dans le domaine agricole et industriel.

Cette transition représente également un grand progrès vers un futur marqué par l'expansion des compétences et les succès industriels, sans oublier pour autant l’engagement social de l’entreprise vis-à-vis des producteurs et des consommateurs, qui continuent à bénéficier de la garantie de produits naturels, respectés et protégés de manière responsable.